La puce éléctronique

La puce électronique (ou le signe de la bête)

Voici que la grande apostasie que j’ai annoncée est à son comble. Un temps de violence extrême et de tout ce qui est faux sera accepté par les enfants de ce monde. Des erreurs vous seront présentées si subtilement par ceux qui se sont donnés à Satan que les enfants se laisseront prendre aux pièges du mal. Satan va les marquer du signe de la Bête : comme on marque les animaux au fer, on marquera les enfants comme s’ils appartenaient à un propriétaire. La marque sera en eux, ils ne pourront rien avoir s’ils n’ont pas ce signe. Ce signe dévoilera tout sur ce qu’ils sont. Toute liberté n’existera plus, car ils ne s’appartiendront plus. On pourra faire ce qu’ils veulent d’eux, car en eux ils auront implanté un pouvoir. Cela enlèvera aux enfants de ce monde le besoin de se donner à Dieu. Parce qu’ils auront fait confiance à ce monde qui les gouverne, ils deviendront leur proie.Beaucoup perdront ce qu’ils ont. Les riches au pouvoir domineront sur tous ceux qui n’auront plus les moyens de payer leurs dettes; leurs biens appartiendront aux grands dirigeants de ce monde. La pauvreté héritera les enfants qui n’auront plus de pouvoir d’achat. Ils seront obligés de quémander de l’ouvrage qui sera très rare et cela amènera des tiraillements entre eux. Les enfants de la Lumière sauront donner gratuitement leur temps pour venir en aide à ceux qui seront dans le besoin.On se rendra service pour service, car l’amour sera en eux.

La puce éléctronique

Message donné par Dieu sur la Puce (conférence en France de la Fille du Oui - qui à eu ces révélation)

Q. Beaucoup de messagers parlent de puce; j’ai bien du mal à comprendre tout ça, je sens... je veux savoir ce que le Seigneur a à nous dire?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Ce que ce monde prépare pour chacun de vous, c’est une emprise su vos pensées, une emprise sur vos choix, une emprise sur ce que vous, vous voulez vivre.

Tout être humain est libre, parce que nous venons de Dieu.Nous avons toujours été dans cette liberté de choisir ce qui est bien et choisir ce qui est mal, mais nous avons tellement choisi ce qui est le mal que nous avons étouffé le bien. Nous avons donné du pouvoir à Satan et ce pouvoir a fait qu’il maintenu des enfants de lumière sous son pouvoir dominateur, menteur. Alors, on dit que les enfants seront marqués au front ou à la main; on dit que les enfants auront besoin de cette marque pour pouvoir acheter et vendre; on dit qu’ils auront besoin de cette marque pour se vêtir, s’alimenter, se loger, se réchauffer; on dit que cela va leur apporter une liberté; on dit que cela va faciliter le commerce, l’échange entre un pays et un autre; on dit que cela va faire en sorte que nous pourrons facilement voyager d’un pays à l’autre; on dit que cela apportera de la confiance lorsqu’on voudra obtenir plus de matériel, car cela sera crédible; on dit que les soins médicaux seront facilités à cause de ce qui sera sur notre main ou sur notre front; on dit que nos enfants seront protégés, qu’il y aura de la justice, qu’il n’y aura pas plus pour un que pour l’autre; on dit que cela sera à la surface de la planète, réunissant tous les enfants sur le même piédestal; on dit qu’il n’y aura plus de riche ni de pauvre; on dit que cela sera bon pour tous les enfants, ils vivront dans la paix, il n’y aura plus de guerre, il n’y aura plus de rivalité : mensonge!

On aura pouvoir sur ceux qui auront la marque, car ils contrôleront, ils contrôleront la marchandise. Et ne croyez pas que la marchandise, c’est celle que nous, nous sommes habitués à nous procurer! Ce sera nous, ce sera tous ceux qui auront la marque sur la main ou sur le front : nous serons leur marchandise. Ils seront sous le pouvoir de Satan et ils nous domineront. Ils n’auront que faire de l’argent, car ils ont tout cela; ce qu’ils veulent, c’est nous dominer, nous maintenir sous leur pouvoir : cela leur donnera satisfaction.

L’enfant qui naîtra, ils auront de l’égard pour lui jusqu’au moment où ils s’apercevront qu’il n’apporte rien de bon : il disparaîtra. L’être humain qui commencera à courber disparaîtra. L’être humain qui sera pour eux rentable, ils l’utiliseront, ils l’utiliseront pour se distraire, car s’ils ont besoin de plaisir, ils se serviront de l’un et de l’autre pour en faire ce qu’ils veulent, car ce qu’ils veulent, c’est satisfaire leurs sens, apporter du pouvoir à leur pouvoir. Cela veut dire de l’eau au moulin et vous serez l’eau et eux seront le moulin, car ils prendront ce qu’il y a de meilleur et ils jetteront ce qui n’est pas bon selon leur bon plaisir, car ils ne sont pas le meunier,c’est Satan qui est le meunier. Eux, ce sont ceux qui se sont laissé prendre au piège de Satan, car Satan les utilisera et lorsqu’il aura fini avec eux, il les écrasera.

Il a été vaincu par l’Amour, et il le sait. Il a conçu ce plan pour attaquer l’âme. En attaquant la pensée, le regard, l’écoute, la parole, le mouvement, les sentiments, il atteignait l’âme. C’est votre âme qui l’intéresse, pas votre chair, parce que votre chair suivra l’âme, la chair sera obligée de suivre l’âme...

La puce éléctronique

Message donné par Dieu sur la Puce (suite)

L’âme appartient à Dieu, l’âme est l’épouse de l’Époux et il la veut, il la veut pour la faire souffrir dans sa mort éternelle, car il est la mort éternelle, il est le néant, il est la noirceur. Lorsqu’il tiendra l’âme de ceux qui se seront donnés à lui et refusés à Dieu, il la fera souffrir et la chair viendra à son tour et elle souffrira, elle souffrira lorsqu’elle sera réunie à l’âme et ira dans l’abîme, là où on ne revient plus et cela se fera à la fin du monde, car ces êtres n’auront pas mérité la chair immortelle : ils iront dans les crevasses de la terre pour attendre le dernier grand jugement. Il ne faut pas avoir peur de la puce, il y aura tellement de force en ceux qui auront donné leur volonté humaine. Le Seigneur, en ce moment même, nous donne de la paix et de la joie. Ceux qui demeureront dans la paix, ceux qui seront nourris par les grâces de Dieu pour se maintenir dans la paix ne seront pas atteints par la puce, car ils refuseront.

Ils auront confiance que Dieu va les réchauffer, va les habiller, les nourrir. Ils auront un refuge d’amour, ils n’auront plus besoin de ce monde. Ce sont ceux qui pensent que ce monde peut tout pour eux qui se laisseront prendre. Voilà pourquoi le Seigneur, en ces temps, nous dit : «Venez à moi, vous n’êtes plus de ce monde.» C’est ce que nous sommes en train de vivre en ce moment. Le temps avance et la Mère de Dieu nous demande d’avancer et de faire ce que nous avons à faire et de ne pas penser à demain : ce n’est pas arrivé demain. Vivre le présent, c’est le seul moyen de vivre la paix, d’y goûter et de ne pas sortir de la paix.

Nous avons eu beaucoup à apprendre depuis 2001. Le Seigneur nous a parlé de refuge et vous avez entendu parler de refuge. Le Seigneur nous a dit : «Celui qui préparera le refuge intérieur entrera dans son refuge extérieur», cela veut dire qu’il prépare le seul refuge qui nous maintiendra dans la paix. Si nous sommes dans notre refuge dans la paix, là où nous serons sera notre refuge. Aller dans un refuge extérieur sans être dans votre refuge dans la paix, vous serez à découvert : on vous atteindra, on vous maintiendra sous la peur. Vous serez incapables de comprendre ce que Dieu attend de vous. Voilà pourquoi il vient parler en les cœurs, voilà pourquoi il nous donne tant de grâces par Maman Marie, tant de grâces par les sacrements, tant de grâces par l’Eucharistie, tant de grâces par les sacramentaux. Laissons-nous nous nourrir par tout ce qu’il nous donne. Il nous apprend maintenant à ne plus avoir d’idoles. Nous aurons beaucoup d’aide de Marie, car nous avons laissé entrer chez nous des idoles : oui, des Bouddhas, d’autres des déesses, des petits elfes là, on croit que ce sont des anges : ce ne sont pas des anges, des pierres de naissances : ce ne sont que des pierres offertes à des déesses. Il nous parle aussi de pierres magnétiques qui apportent de la guérison : c’est du Nouvel Âge. Il parle de décoration : 99 coqs dans nos maisons pour remplir nos tablettes : ce sont des idoles.

Nous avons quatre à cinq manteaux d’hiver, eh bien, nous nous sommes tellement attachés à notre linge que nous en perdons notre équilibre. Nous sommes portés toujours à magasiner, magasiner, magasiner; nous sommes devenus esclaves de la mode, donc la mode est devenue notre idole, et cela Dieu nous l’explique tranquillement. Il va falloir se dépouiller de nos idoles. Il va falloir aussi donner à Dieu ce qui est à Dieu : dépouiller la maison. Mais dire : "Oh! c’est ma maison", ce n’est pas rendre à Dieu ce qui est à Dieu. C’est Dieu qui a donné des dons pour construire, c’est Dieu qui a donné des dons pour la beauté, c’est Dieu qui a donné des dons pour pouvoir accueillir des enfants dans sa demeure. Il n’y a qu’un seul hôte chez nous : c’est Dieu. Alors quelle est la différence en dehors (ou en dedans)? C’est Dieu.

Dieu nous apprend que la Parole est notre vie. Il faut donner la place d’honneur à la Bible, il faut donner une place d’honneur à Marie, non pas dans un coin pour décorer le mur bleu avec le ruban bleu de Marie, il faut avoir un esprit d’humilité. Il ne faut pas avoir peur de manquer de bois s’il vient à ne plus avoir de l’électricité, Dieu pourvoira à tout. Ne nous inquiétons pas. Le temps, Dieu me le dira, je le saurai parce que je serai dans la paix de Dieu. Tout nous sera donné au moment où Dieu le voudra, car tout se passera de l’intérieur. Ce que nous vivons, c’est pour notre intérieur. Rien ne viendra de l’extérieur, absolument rien. Nous avons seulement qu’à vivre notre présent et de nous accomplir.

Message donné par Dieu sur la Puce (suite2)

Être notre oui : "Oui me voici, oui je vais travailler, oui je rencontre des gens, oui je donne une colère, une parole, je donne un sentiment, un regard, une écoute, je te donne cause, choix, conséquences" : voilà que je m’en vais en mission. J’évangélise de mon intérieur : la parole humaine n’a plus sa place. Nous nous sommes rendus là où cela est impossible de réparer. Nous ne pouvons plus réparer avec notre volonté humaine. Dieu, lui, peut en ces temps prendre ce que nous sommes et le transformer pour que nous soyons enfants de la Divine Volonté. La volonté humaine n’a plus sa place, seule la Divine Volonté viendra chercher ses enfants là où ils sont : dans leurs souffrances, leurs inquiétudes, leurs doutes, leurs angoisses, leurs colères, leurs dépressions, leurs découragements, leur haine. Dieu ira les chercher, il ira les chercher en nous envoyant : nous aurons seulement des mouvements d’amour. Ils reconnaîtront un regard rempli de paix, un sourire qui apporte de la joie à un cœur blessé. Tout parlera : de notre intérieur à eux. C’est ce que nous sommes en train de vivre. Ne nous inquiétons pas pour notre mari; si cela est, il doit passer par la purification en souffrant. Eh bien, prions pour qu’il obtienne la grâce de souffrir dans la joie de voir qu’il est en train de se laisser transformer. Ce que Dieu fait, nous ne le savons pas. On regarde notre enfant qui vit une solitude, qui pleure, qui pense au suicide, eh bien : gardons notre paix, prions, donnons notre peur, notre inquiétude : "Toi, Dieu d’amour, tu connais mon cœur de mère, tu as regardé le regard de ta Mère et tu as vu combien elle priait pour toi. Elle te soutenait par ses mouvements. Ses pensées n’étaient que pour toi. Tu as entendu ses paroles qui ne cessaient d’offrir à Dieu le Père son Enfant." On a compris que la Mère de Dieu avait toujours son oui en elle, jamais elle n’a connu la peur. Dieu connaît ces mouvements, Dieu sait ce que nous ressentons. Il faut se garder dans ce mouvement d’amour et avoir confiance que Dieu connaît notre mari, notre enfant, mieux que nous mêmes. Il faut que cela arrive pour qu’il s’approche de sa souffrance et qu’il réalise que sa souffrance lui fait découvrir qu’il vit ses choix. Oh! il passera par la colère, le découragement, le désespoir; il accusera Dieu, mais à un moment, un seul moment, une fraction de seconde, il dira : "Dieu", et tout s’accomplira. Dieu lui donnera la force de continuer. Ça, c’est notre Dieu et cela va nous donner de la joie de l’avoir consolé notre cœur, ça va nous bercer, ça va nous faire atteindre le bonheur, car nous saurons qu’il est sauvé.

Nous sommes venus sur la terre pour aller vers Dieu le Père, alors réjouissons-nous de savoir que notre Père prend soin de notre mari, de nos enfants pour les amener à lui. Quand on est convaincu de cela, ça nous aide à avancer. C’est vrai que par moment le cœur nous serre tellement fort, on sent que nos yeux se remplissent de larmes, nos membres deviennent tout alourdis, alors le seul moyen, c’est : "Je te donne, je te donne cela, Seigneur, je n’en veux pas, cela t’appartient. Prends ce qui vient me faire souffrir, Satan ne veut pas que j’aide mon enfant. Redonne-moi ma paix. Loué sois-tu de prendre le petit que je suis et de faire ce que tu veux avec ce que je te donne, car il est à toi." Nous devons vivre notre abandon, mais ce n’est pas seulement pour nous-mêmes, mais c’est pour tous ceux que nous portons en nous et qui sont autour de nous. L’abandon, ça commence par soi-même, mais ça se laisse voir, ça se laisse entendre. Nous devons être un mouvement d’abandon et nous avons le droit de regarder notre mari, notre épouse dans cet abandon, ce n’est pas de la lâcheté, c’est la force de Marie, ce n’est pas l’indifférence, c’est la confiance à Marie pour le Père. Je mets ma confiance là où tout est rempli de grâces.

Nous ne sommes pas lâches de donner à Dieu tout ce qui nous fait souffrir et dire : "Je n’en veux plus". C’est découvrir que nous suivons le chemin qui nous amène à notre libération. Nous allons être libérés de notre volonté humaine, nous ne serons plus jamais prisonniers de la volonté humaine qui écoute Satan, et qu’à cause de cela on n’a pas cessé de faire de mauvais choix. Amen.

Des puces électroniques implantées sous la peau d’employés suédois

Une entreprise suédoise a décidé d’implanter des puces électroniques sous la peau de ses employés, tout contents de pouvoir imprimer ou ouvrir des portes avec leurs mains.

Nous y sommes. Epicenter, un complexe de bureaux high-tech basé à Stockholm en Suède, est à l’initiative d’une (inquiétante) révolution technologique. Le futur, pour la structure, c’est maintenant : une partie du personnel est maintenant équipée d’une minuscule puce d’identification par radiofréquence (RFID), directement implantée sous la l’épiderme de la main.

Un petit carré invisible qui permet, selon la BBC qui a réalisé un reportage sur les lieux, de faciliter le quotidien des employés. Il leur suffit désormais de poser leur main contre la photocopieuse pour lancer une impression, ou contre une porte pour l’ouvrir.

Plus besoin de badges, plus besoin de codes, plus besoin de cartes, plus besoin de clefs… l’heure est à l’homme augmenté, qui pourra même, bientôt dans cette société, se payer un café d’un simple “main-contact”.

Un employé du complexe de bureaux suédois, en train de photocopier grâce à sa puce. (Capture d’écran du reportage de la BBC)

Un employé du complexe de bureaux suédois, en train de photocopier grâce à sa puce. (Capture d’écran du reportage de la BBC)

Un journaliste de la BBC a testé le système...

Sur les 700 personnes que compte l’établissement, 400 se sont prêtées au jeu. Le correspondant de la BBC spécialisé en technologie s’est rendu sur les lieux, pour un reportage le conduisant à tester, lui aussi, ce système.

Le journaliste s’est donc fait implanter une puce… chez un tatoueur, qui fait partie du groupe de bio-piratage suédois instigateur de ce processus. L’homme raconte son expérience :

Ce fut un moment douloureux – pas pire que n’importe quelle autre piqûre. (regardez la vidéo ci-dessous !)

Une puce connectée au smartphone

Pansement sur la main, il a donc pu se rendre dans le complexe de bureaux, où Hannes Sjoblad, un employé, l’accueille. Ce dernier montre au journaliste comment ouvrir une porte, puis deux, d’un simple geste du poignet. “Nous interagissons déjà en permanence avec la technologie”, raconte-t-il à son convive.

Sa puce est même connectée à son smartphone, sur lequel il peut retrouver l’ensemble sa carte de visite électronique, ses coordonnées professionnelles en somme. Le journaliste, lui, confie avoir dû se “tordre la main pour [se] servir de la photocopieuse”.

Hannes Sjoblad déclarera par ailleurs au reporter que le but du groupe de bio-hacking est avant tout préventif : se préparer pour le jour où les autres voudront les pucer…

Nous voulons être en mesure de comprendre cette technologie avant que les grandes entreprises et les gouvernements viennent nous voir en nous disant que tout le monde doit être implanté – la puce de l’administration fiscale, la puce Google ou Facebook.

Et demain ?

Et demain justement, qu’est-ce qui nous attend ? Paiera-t-on un jour notre kebab avec l’index ?

Le cinéma est en avance sur notre temps. De Demolition Man avec Wesley Snipes à Elysium en passant par Time Out ou un film plus modeste comme La Tour Montparnasse infernale, le sujet est abordé.

Qui sait, peut être qu’à l’avenir nous pourrons retirer notre argent en un regard, avant d’emprunter le métro, tomber sur des contrôleurs, et justifier de notre identité puis régler l’amende d’un simple appui du pouce.

Mais… les billets du distributeur, ils servent à quoi alors ? Peut-être qu’ils n’y en aura plus, peut-être que notre peau, nos empreintes, notre rétine seront d’argent. Et au lieu d’un portefeuilles, on se fera tirer un œil, ou une main.

Et si la Puce Électronique RFID biométrique était applicable en France ?

L'inventeur de la micro-puce raconte pourquoi le front ou la main sont préférables pour le marquage

L'inventeur de la micro-puce raconte pourquoi le front ou la main sont préférables pour le marquage

L'article suivant est extrait du magazine australien Nexus, juin-juillet 1994 (P.O. Box 30, Mapleton, Queensland, 4560,Australie).

C'est le témoignage du Dr. Carl W. Sanders, qui était chargé de concevoir la micro-puce électronique. Le Dr. Sanders est un ingénieur électronique, inventeur, auteur et expert-conseil auprès de nombreuses organisations gouvernementales et de compagnies telles que IBM, General Electric, Honeywell et Teledyn.

«J'ai consacré 32 années de ma vie dans la conception électronique, concevant des micro-puces dans le domaine bio-médical. En 1968, je devins impliqué, presque par accident, dans un projet de recherche et de développement concernant un pontage spinal pour une dame ayant l'épine dorsale rompue. Nous recherchions comment pouvoir possiblement relier les nerfs moteurs, etc. C'était un projet qui nous emballait tous, il y avait 100 personnes d’impliqués, et j'étais le principal ingénieur en charge du projet. Le projet aboutit à la micro-puce dont nous parlons maintenant. Cette micro-puce est rechargée par les changements de température du corps humain. Évidemment, vous ne pouvez pas aller à l'intérieur de votre corps et changer vos piles de temps en temps, alors la micro-puce a un circuit de rechargement qui fonctionne selon les changements de température du corps.

Plus d'un million et demi de dollars furent dépensés pour trouver les deux endroits sur le corps humain où la température change le plus rapidement: le front (premier choix), tout juste en bas de la naissance des cheveux, et le revers de la main (position de rechange). Comme ce projet de micro-puce commençait à évoluer, vint un temps où on nous dit que les pontages à la colonne vertébrale étaient une chose qui ne rapportait pas assez financièrement pour qu'on s'en occupe, et qu'on devait donc considérer d'autres utilisations pour cette puce. Nous avions remarqué que la fréquence de la micro- puce avait un grand effet sur le comportement humain, et on orienta alors nos recherches sur la possibilité de modifier le comportement humain avec la micro-puce.

Le projet se transforma presque en acupuncture électronique, parce qu'il résulta à installer une micro-puce qui émettait un signal qui affectaient certaines parties du cerveau. On démontra qu'on pouvait provoquer des changements de comportement avec cette micro-puce : elle parvenait à causer un flux supplémentaire d'adrénaline.

La micro-puce est plus petite qu'un grain de riz, environ 1 millimètre de long. Elle contient 250,000 pièces, y compris une petite pile au lithium. J'ai demandé à un docteur du Centre Médical de Boston quel effet cette concentration de lithium dans le corps humain pouvait avoir si la micro-puce se brisait. II me répondit que cela produirait une grave plaie, douloureuse et remplie de pus.

Le Contrôle du Genre Humain ? (des peuples ?)

J'étais présent à une réunion où la question suivante a été posée: "Comment pouvez-vous contrôler un peuple si vous ne pouvez pas les identifier ?" Des gens comme Henry Kissinger et des personnes de la CIA assistaient à ces réunions. Comme nous développions la micro-puce, et que la question principale était de se servir de cette micro-puce comme 'carte d'identité', ou moyen d'établir l'identité des gens, plusieurs choses nous furent demandées. On voulait que soit compris sur la micro-puce le nom et le visage de la personne, son numéro de sécurité sociale (incluant les codes internationaux), ses empreintes digitales, sa description physique, la généalogie de sa famille, son adresse, son occupation, des informations concernant ses rapports d'impôt et son dossier criminel.

J'ai assisté à 17 réunions à travers le monde, à Bruxelles, au Luxembourg, etc., où ces sujets furent discutés, dans l'esprit d'un gouvernement mondial et d'une monnaie mondiale... II existe présentement des projets de loi devant le Congrès américain qui permettront d'injecter la micro-puce à votre enfant dès sa naissance, pour des fins d'identification. Le Présient des États-Unis, selon l'article 100 de la loi sur le contrôle de l'immigration de 1986, a le pouvoir de décider toute forme d'identification qu'il juge nécessaire -que ce soit une marque invisible tatouée ou une micro-puce insérée sous la peau.

Alors, je pense que vous devez regarder les faits en face, les amis: cette micro-puce que je crois être "la Marque de la Bête" - mentionnée dans l'Apocalypse de saint Jean, chapitre 13, versets 13 à 17— : «Par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s'il n'est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom. C'est le moment de se servir de son intelligence. Ceux qui seront renseignés pourront calculer le chiffre de la Bête. C'est un chiffre d'homme; et ce chiffre est 666. » Ce n'est pas quelque chose qui vient d'apparaître tout d'un coup. Cela fait des années que c'est en préparation.»

Dr Carl W. Sanders.

La RFID dans la vie quotidienne...

Définition de la RFID

Insérer une clé pour démarrer un véhicule, badger pour accéder à un bâtiment ou une salle, utiliser les remontées mécaniques lors d’un séjour au ski, valider un titre de transport dans le bus ou le métro sont des gestes entrés dans le quotidien de bon nombre d’entre nous. Nous utilisons, sans en être toujours conscient, des technologies de capture automatique de données basées sur les ondes et rayonnements radiofréquence. Cette technologie est connue sous le nom de RFID pour Identification Radio Fréquence. Ce que chaque être humain fait dans sa vie quotidienne, les objets le font également depuis leur lieu de fabrication jusqu’au point de vente en passant par les lieux de stockage Ils sont, comme nous, porteurs d’étiquettes RFID. La différence entre les objets et nous, c’est qu’ils ne présentent pas « volontairement» leur étiquette ou badge RFID lorsqu’on leur demande. Les conditions de lecture de ces étiquettes sont donc différentes et demandent généralement des distances de détection plus importantes.

On peut donner la définition suivante à la RFID - Radio Frequency IDentification - : Technologie d'identification automatique qui utilise le rayonnement radiofréquence pour identifier les objets porteurs d'étiquettes lorsqu'ils passent à proximité d'un interrogateur. Ceci dit, la RFID ne peut pas se résumer à une seule technologie. En effet, il existe plusieurs fréquences radio utilisées par la RFID, plusieurs types d’étiquette ayant différents types de mode de communication et d’alimentation.

Pour transmettre des informations à l’interrogateur (encore appelé station de base ou plus généralement lecteur), une étiquette RFID est généralement munie d’une puce électronique associée à une antenne. Cet ensemble, appelé inlay, est ensuite packagé pour résister aux conditions dans lesquelles il est amené à vivre. L’ensemble ainsi formé est appelé tag, label ou encore transpondeur.

Les informations contenues dans la puce électronique d’un tag RFID dépendent de l’application. Il peut s’agir d’un identifiant unique (UII, Unique Item Identifier ou code EPC, Electronic Product Code, etc.). Une fois écrit dans le circuit électronique, et identifiant ne peut plus être modifié mais uniquement lu (WORM Write Once Read Multiple). Certaines puce électroniques disposent d’une autre zone mémoire dans laquelle l’utilisateur peut écrire, modifier, effacer ses propres données. La taille de ces mémoires varie de quelques bits à quelques dizaines de kilobits.

Il faut savoir que La FDA américaine (Food and Drugs Administration) a approuvé en 2004 l’implantation sous cutanée de radio-marqueurs à des fins médicales, La puce est implantée au niveau du triceps entre le coude et l'épaule.

Rédigé par Frère @rthur

Repost 0